Mobile Logo

EdR Euro Sustainable Credit Obligations d'entreprises

Obligations d'entreprises
Evolution de la VL (26/06/2017)
102,74 EUR
Alexis  FORET–FR0013201001–
Alexis FORET
Raphaël CHEMLA–FR0013201001–
Raphaël CHEMLA
L'identité des gérants présentés dans ce document pourra évoluer durant la vie du produit.
Profil de risque
et de rendement (1)
1234567
Horizon de placement
> 2 ans
102,74 EUR
Evolution de la VL (26/06/2017)
3
1234567
Profil de risque
et de rendement
> 2 ans
Horizon de placement
Evolution de la VL (26/06/2017)
102,74 EUR
Profil de risque
et de rendement
1234567
Horizon de placement
> 2 ans
Alexis FORET  
Raphaël CHEMLA  
L'identité des gérants présentés dans ce document pourra évoluer durant la vie du produit.
Contact

Objectif d'investissement

L'OPCVM vise à offrir une performance supérieure à celle de son indice de référence, sur la durée de placement recommandée, par des placements sur les marchés obligataires d'entreprises cherchant à allier rentabilité financière et mise en œuvre d'une politique visant à respecter des critères de développement durable en contrepartie d'un risque de perte en capital.

Voir plus Voir moins

Commentaire 31/05/2017

L'un des obstacles les plus redoutés par le marché du crédit obligataire en Europe a été franchi en mai : le populisme politique français. L'élection d'Emmanuel Macron, élu avec 66.1% des voix contre 33.9% pour Marine le Pen, a permis aux primes de risque de crédit de retourner sur des points bas : 65bps et 250pbs respectivement pour les indices iTraxx Main et CrossOver. Et pour l'heure, rien ne laisse présager d'un écartement à court terme. Les indicateurs économiques de la zone euro sont au vert, les résultats trimestriels sont de bonne facture et les volatilités se sont affaissées. Les paramètres techniques sont assez forts au point d'ignorer d'autres risques politiques, comme un risque d'un « impeachment » de Donald Trump ou les turpitudes du président Brésilien Temer. Il semble que seul un changement brutal du programme d'assouplissement monétaire de la BCE ou issue défavorable des élections italiennes pourraient rebattre les cartes de l'univers du crédit High Yield. Les différents classes du marché continuent de bien performer, à un moindre rythme néanmoins. Le mois de mai affiche une performance positive sur les différents segments des subordonnées financières. Le secteur de l'assurance a surperformé au cours du mois. Les Cocos ont également très bien performé, notamment les Cocos libellés en dollars. La plus faible performance des Cocos libellés en euro (+0.71%) peut être, quant à elle, liée à Banco Popular. Banco Popular, subit une forte pression des marchés, et envisage actuellement deux principales solutions. La première serait une augmentation de capital et la deuxième son rachat par une autre entité. Les difficultés rencontrées par Banco Popular ont impacté les AT1 hispaniques telles que Santander, BBVA et Sabadell. Mai fût un mois positif pour le marché obligataire corporate investment grade européen. L'élection de M. Macron en France a provoqué une diminution significative du risque politique européen et a engendré un sentiment positif sur le crédit. Les spreads corporate investment grade se sont resserrés légèrement sur tous les secteurs (bien que la majorité des gains ont été enregistrés immédiatement après le 1er tour en avril). L'indice Itraxx Europe CDS investment grade est passé de 67 a 62. Les chiffres macroéconomiques dans l'Eurozone ont été plutôt bons pendant le mois de mai, avec les chiffres de croissance, d'emploi, de confiance et de production manufacturière qui ont continué leurs progressions. Le rendement du bund 10 ans a néanmoins été peu changé, car les chiffres de l'inflation étaient plus faibles que prévus. La BCE, malgré l'environnement économique meilleur, n'a donné aucune indication d'un changement de politique monétaire.

Voir plus Voir moins

Evolution de la VL

Graphique - Base 100 (26/06/2017)
Avertissement
Vous êtes sur le point de télécharger des données chiffrées historiques d’un portefeuille. Veuillez noter que les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Elles peuvent notamment être affectées par l’évolution des taux de change


Performance E-EUR Cumulée Annualisée

Depuis création

2,76 %

0,97 %

Depuis 01/01/2017 1 an 3 ans 5 ans Depuis création
Cumulée

Part (E-EUR)

Indice de référence

2,76 %

0,97 %

Annualisée

Part (E-EUR)

Indice de référence

*Périodes glissantes

Performance annuelle



Caractéristiques

Date de Création (Fonds)
24/06/1982
Date de Création (Part)
31/10/2016
Forme juridique
FCP
Indice de référence
BarCap Euro-Aggregate Corporates (EUR)
Devise de référence (fonds)
EUR
Devise (part)
EUR
Affectation des résultats
Capitalisation
Fréquence de valorisation
Quotidienne
Minimum d'investissement
1 part
Code ISIN
FR0013201001
Actif net (fonds)
84 M (EUR)
Organisme de tutelle
AMF
Société de gestion
Edmond de Rothschild Asset Management (France)
Pays de domiciliation
France
Frais de gestion maximum
1,200 %
Frais de gestion appliqués
1,200 %
Conditions de souscription et de rachat
Chaque jour avant 12h30 sur la valeur liquidative du jour
Commission de souscription
1,00 % max

Documentation téléchargeable

Tout sélectionner

(1) L'indicateur synthétique de risque et de rendement note les fonds sur une échelle de 1 à 7. Ce système de notation est basé sur les fluctuations moyennes de la NAV sur les cinq dernières années, c'est-à-dire l'amplitude de variation de l'ensemble du portefeuille à la hausse et à la baisse. Si la NAV a moins de 5 ans, la notation résulte des autres méthodes de calcul réglementaires. Les données historiques telles que celles utilisées pour calculer l'indicateur synthétique pourraient ne pas constituer une indication fiable du profil de risque futur. La catégorie actuelle n'est ni une garantie ni un objectif. La catégorie 1 ne signifie pas un investissement sans risque.