Edmond de Rothschild

Bienvenue sur notre Fund Center

Ce site propose une information complète sur les gammes de fonds du Groupe Edmond de Rothschild. Il offre notamment un accès simplifié aux principales données relatives aux fonds (performances, valeurs liquidatives, caractéristiques) et à leurs documents commerciaux ou légaux.

Veuillez renseigner votre pays et indiquer à quelle catégorie d'investisseur vous appartenez :
Mobile Logo

EdR Fund Global Convertibles Obligations convertibles

Obligations convertibles
Evolution de la VL (12/12/2018)
131,37 EUR
Cristina  JARRIN–LU1160354210–
Cristina JARRIN
Thibaut BAILLY–LU1160354210–
Thibaut BAILLY
L'identité des gérants présentés dans ce document pourra évoluer durant la vie du produit.
Profil de risque
et de rendement (1)
1234567
Horizon de placement
> 3 ans
131,37 EUR
Evolution de la VL (12/12/2018)
4
1234567
Profil de risque
et de rendement
> 3 ans
Horizon de placement
Evolution de la VL (12/12/2018)
131,37 EUR
Profil de risque
et de rendement
1234567
Horizon de placement
> 3 ans
Cristina JARRIN  
Thibaut BAILLY  
L'identité des gérants présentés dans ce document pourra évoluer durant la vie du produit.
Contact

Objectif d'investissement

Le compartiment cherche à délivrer une performance régulière sur le moyen terme via une sélection active d'obligations convertibles sur l'ensemble des marchés internationaux. Le compartiment détiendra pour minimum 50% de son actif des émissions de qualité Investment Grade et veillera à conserver une importante diversification géographique. La gestion se concentre sur des émissions mixtes.

Voir plus Voir moins

Commentaire 30/11/2018

Une fois de plus, le mois de novembre était partagé entre des fondamentaux d'entreprises mitigés et des tensions géopolitiques qui ont continué à peser sur l'attrait pour le risque à l'échelle mondiale. Avec les tensions latentes relatives à la Guerre commerciale, la situation de l'Italie et le Brexit, les marchés boursiers mondiaux n'ont pas été en mesure de se redresser avec brio (SX5E -0,69 %, S&P +2,04 %, Nikkei +1,96 %) après un mois d'octobre désastreux. Les élections de mi-mandat aux États-Unis étaient sans surprise, rassurant ainsi les investisseurs. La rencontre entre les présidents Xi et Trump lors du G20 à la fin du mois laissent entendre une diminution des tensions, bien que des zones d'ombre soient encore présentes. Washington envisagerait de nouvelles taxes à l'importation de véhicules, une initiative qui entraînerait obligatoirement une réaction de la part de l'Union européenne. Les négociations sur le Brexit ont progressé, les 27 États de l'UE ayant approuvé l'accord. Toutefois, le niveau d'incertitude demeure élevé et pour cause : la probabilité de voir le parlement britannique voter contre cet accord en décembre est assez élevée. Des inquiétudes se font sentir également au vu des tensions entre Rome et Bruxelles : la Commission européenne a rejeté le budget italien, des pourparlers sont en cours et semblent être plus constructifs (l'écart de taux Italie/Allemagne à 10 ans est à présent sous la barre des 300 pb). Aux États-Unis, sur le plan macroéconomique, l'activité américaine quelque peu affectée par la guerre commerciale a enregistré un ralentissement de la production industrielle. Néanmoins, l'indice de confiance des consommateurs restait élevé en novembre, à 135,7 points. En Europe, les indices de confiance des consommateurs enregistrent une baisse, les estimations de l'indice PMI manufacturier étaient, elles aussi, décevantes. Enfin, le cours du Brent est passé de 75 à 60 dollars, dans un contexte de dérogations concernant l'importation du pétrole iranien. Toutefois, lors de leur rencontre au sommet du G20, le président russe et le prince héritier saoudien ont renouvelé le pacte sur les réductions de production pétrolière. Le mois de novembre a enregistré 20 nouvelles transactions, à hauteur de 7 milliards USD, avec une certaine reprise des émissions au Japon et en Europe. En Europe, nous avons pris part à la nouvelle transaction de l'émetteur récurrent Qiagen, une société des sciences de la vie ; aux États-Unis, nous avons participé à la nouvelle émission de Dexcom, une société spécialisée dans les dispositifs médicaux, en particulier dans les systèmes de contrôle continu du glucose ; et au Japon, nous avons participé à la transaction de Ship Healthcare Holdings, une société de distribution de matériel médical. Safran a annoncé un appel d'offres pour des obligations convertibles à échéance 2020, auquel nous avons pris part. Nous avons entièrement liquidé notre position dans l'obligation convertible Vallourec en vue des résultats du troisième trimestre, en raison de plusieurs facteurs, notamment l'absence d'amélioration de la trajectoire de l'érosion des capitaux et l'élargissement potentiel important du spread de crédit qui ne s'est pas encore matérialisé en raison des nombreuses révisions à la baisse des bénéfices depuis le début de l'exercice. Nous avons vendu nos titres japonais à faible delta tels que Lixil et Ezaki Glico, et avons augmenté nos positions dans les obligations convertibles SBI Holdings, LG Chemical et CRCC Asia.

Voir plus Voir moins

Evolution de la VL

Graphique - Base 100 (12/12/2018)
Avertissement
Vous êtes sur le point de télécharger des données chiffrées historiques d’un portefeuille. Veuillez noter que les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Elles peuvent notamment être affectées par l’évolution des taux de change

Performance R-EUR Cumulée Annualisée

-5,71 %

-3,28 %

-1,04 %

0,74 %

0,26 %

2,30 %

Depuis création

31,37 %

61,47 %

2,94 %

5,22 %

Depuis 01/01/2018 1 an* 3 ans* 5 ans* Depuis création
Cumulée

Part (R-EUR)

Indice de référence

31,37 %

61,47 %

Annualisée

Part (R-EUR)

Indice de référence

-5,71 %

-3,28 %

-1,04 %

0,74 %

0,26 %

2,30 %

2,94 %

5,22 %

*Périodes glissantes

Performance annuelle



Statistiques

VolatilitéTracking ErrorCoefficient de corrélationRatio d’informationRatio de Sharpe
Part R-EURIndice de référencePart R-EURIndice de référencePart R-EURIndice de référencePart R-EURIndice de référencePart R-EURIndice de référence
1 an*7,08 %6,82 %2,45 %0,94 %-1,35 %-0,49 %
3 ans*4,89 %4,68 %1,71 %0,94 %-0,94 %0,11 %
Max drawdownAlphaBeta
Part R-EURIndice de référencePart R-EURIndice de référencePart R-EURIndice de référence
1 an*-9,25 %-0,07 %0,97 %
3 ans*-9,25 %-0,13 %0,98 %
Gain mensuel max Depuis création5,08 %
Perte mensuelle max Depuis création-8,70 %
Part R-EUR
Indice de référence
1 an* 3 ans* 1 an* 3 ans*
Volatilité 7,08 % 4,89 % 6,82 % 4,68 %
Tracking Error 2,45 % 1,71 %
Ratio de Sharpe -0,49 % 0,11 %
Alpha -0,07 % -0,13 %
Coefficient de corrélation 0,94 % 0,94 %
Ratio d’information -1,35 % -0,94 %
Perte mensuelle max -8,70 %
Gain mensuel max 5,08 %
Max drawdown -9,25 % -9,25 %
Beta 0,97 % 0,98 %

Caractéristiques

Date de Création (Fonds)
17/07/2009
Date de Création (Part)
17/07/2009
Forme juridique
SICAV
Indice de référence
Thomson Reuters Global Focus Hedged (EUR) CB Index
Devise de référence (fonds)
EUR
Devise (part)
EUR
Affectation des résultats
Capitalisation
Fréquence de valorisation
Quotidienne
Minimum d'investissement
1 part
Code ISIN
LU1160354210
Actif net (fonds)
198 M (EUR)
Organisme de tutelle
CSSF
EU Regulation
UCITS
Société de gestion
Edmond de Rothschild Asset Management (Luxembourg)
Société de gestion déléguée
Edmond de Rothschild Asset Management (France)
Pays de domiciliation
Luxembourg
Frais de gestion maximum
1,750 %
Frais de gestion appliqués
1,750 %
Conditions de souscription et de rachat
Chaque jour avant 12h30 sur la valeur liquidative du jour
Commission de souscription
1,00 % max
Commission de surperformance
15,000 %

Documentation téléchargeable

Tout sélectionner

(1) L'indicateur synthétique de risque et de rendement note les fonds sur une échelle de 1 à 7. Ce système de notation est basé sur les fluctuations moyennes de la NAV sur les cinq dernières années, c'est-à-dire l'amplitude de variation de l'ensemble du portefeuille à la hausse et à la baisse. Si la NAV a moins de 5 ans, la notation résulte des autres méthodes de calcul réglementaires. Les données historiques telles que celles utilisées pour calculer l'indicateur synthétique pourraient ne pas constituer une indication fiable du profil de risque futur. La catégorie actuelle n'est ni une garantie ni un objectif. La catégorie 1 ne signifie pas un investissement sans risque.