Mobile Logo

EdR Fund Global Convexity Obligations convertibles

Obligations convertibles
Evolution de la VL (24/05/2017)
114,00 EUR
Laurent  LE GRIN–LU1160369598–
Laurent LE GRIN
Kris DEBLANDER–LU1160369598–
Kris DEBLANDER
L'identité des gérants présentés dans ce document pourra évoluer durant la vie du produit.
Profil de risque
et de rendement (1)
1234567
Horizon de placement
> 3 ans
114,00 EUR
Evolution de la VL (24/05/2017)
3
1234567
Profil de risque
et de rendement
> 3 ans
Horizon de placement
Evolution de la VL (24/05/2017)
114,00 EUR
Profil de risque
et de rendement
1234567
Horizon de placement
> 3 ans
Laurent LE GRIN  
Kris DEBLANDER  
L'identité des gérants présentés dans ce document pourra évoluer durant la vie du produit.
Contact

Objectif d'investissement

L'objectif est d'optimiser le rapport performance/risque sur la période d'investissement recommandée en sélectionnant, à hauteur d'au minimum 60 % des actifs nets, des obligations convertibles ou échangeables, des obligations d'entreprises ou des stock-options, ainsi qu'en diversifiant ses sources de rendement : sous-jacent, secteur, coupon, émetteur et taux d'intérêt, via une analyse systématique des différentes expositions.

Voir plus Voir moins

Commentaire 28/04/2017

La première moitié du mois d'avril a été marquée par une volatilité accrue sur les marchés internationaux, avec les raids aériens américains en Syrie et les tensions renouvelées avec la Corée du Nord. Les interrogations politiques liées au premier tour des élections présidentielles françaises ont renforcé ce climat d'aversion au risque. Toutefois, Emmanuel Macron s'est retrouvé en tête à l'approche du second tour et les actifs à risque ont enregistré une nette reprise en fin de mois dans l'ensemble des marchés internationaux. L'Eurostoxx 600 a terminé le mois à +1,56 %, le CAC 40 a surperformé à 2,83 % et le spread OAT/Bund s'est resserré de 25 pb. Les indices S&P 500 et Nikkei ont bien participé à la reprise et clôturé le mois à +0,91 % et +1,52 % respectivement, alors que les marchés émergents affichaient +2,33 % malgré la baisse du prix du pétrole. Le WTI a perdu 2,51 % au mois d'avril en raison de préoccupations concernant l'offre, la Lybie ayant relancé la production de deux champs pétroliers, et d'une baisse de la demande d'essence. Les derniers comptes rendus de la réunion de la FED témoignent de la volonté de la banque centrale de réduire la taille du bilan. La BCE n'a pas indiqué de changements de politique, même si la tendance économique positive se poursuit dans la zone euro, l'indice PMI atteignant un point haut sur 6 ans à 56,4 et le taux d'inflation de base étant supérieur aux attentes à 1,2 %. Les actions cycliques et bancaires ont été les principales bénéficiaires de la reprise des marchés européens. Le fonds a été favorisé par son exposition aux titres financiers par le biais d'options d'achat sur Crédit Agricole (que nous avons ajoutées juste avant le premier tour), à ING et à des sociétés françaises comme Ubisoft, LVMH et Cap Gemini. Au cours du mois, nous avons pris des bénéfices sur nos options d'achat Sanofi, réduit LVMH et relevé le prix d'exercice de nos options d'achat « in the money » sur ING, Telecom Italia et Illumina. Nous avons renforcé notre position sur l'obligation convertible récemment émise par Silicon Lab. Nous avons pris des bénéfices sur l'obligation non échangeable Ineos 24. Nous avons ajouté une nouvelle position dans Parpublica/Galp, cette obligation échangeable à courte échéance ayant un gamma très élevé. D'un point de vue négatif, le fonds a souffert de son exposition au pétrole : Nabors et Schlumberger ont publié des bénéfices inférieurs aux attentes au premier trimestre et ENI a chuté en raison de la baisse du prix du pétrole. Côté primaire, nous avons participé à la nouvelle émission convertible Neurocrine Biosciences 2024 2,25 %, d'un montant de 450 millions de dollars. Cette entreprise, qui développe des médicaments pour des pathologies neurologiques et endocriniennes liées aux hormones, a émis une obligation convertible sur le marché afin de financer son portefeuille de R&D et de commercialiser l'un de ses médicaments qui vient d'être approuvé.

Voir plus Voir moins

Evolution de la VL

Graphique - Base 100 (24/05/2017)
Avertissement
Vous êtes sur le point de télécharger des données chiffrées historiques d’un portefeuille. Veuillez noter que les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Elles peuvent notamment être affectées par l’évolution des taux de change


Performance

Performance J-EUR Cumulée Annualisée
Depuis 01/01/2017 2,44 % 2,44 %
1 an 5,13 % 5,13 %
3 ans 9,27 % 2,99 %
Depuis création 20,36 % 4,21 %
Depuis 01/01/2017 1 an 3 ans 5 ans Depuis création
Cumulée

2,44 %

5,13 %

9,27 %

20,36 %

Annualisée

5,13 %

2,99 %

4,21 %



Statistiques

VolatilitéPerte mensuelle maxGain mensuel maxMax drawdown
1 an3 ansDepuis créationDepuis création1 an3 ans
Part J-EUR3,27 %3,59 %-3,98 %0,56 %-3,12 %-6,06 %
Indice de référence
Part J-EUR
Indice de référence
1 an 3 ans 1 an 3 ans
Volatilité 3,27 % 3,59 %
Tracking Error
Perte mensuelle max -3,98 %
Gain mensuel max 0,56 %
Max drawdown -3,12 % -6,06 %

Caractéristiques

Date de Création (Fonds)
27/11/2012
Date de Création (Part)
27/11/2012
Forme juridique
SICAV
Devise de référence (fonds)
EUR
Devise (part)
EUR
Affectation des résultats
Distribution
Fréquence de valorisation
Quotidienne
Minimum d'investissement
500000.00 EUR
Code ISIN
LU1160369598
Actif net (fonds)
152 M (EUR)
Organisme de tutelle
CSSF
EU Regulation
UCITS
Société de gestion
Edmond de Rothschild Asset Management (Luxembourg)
Société de gestion déléguée
Edmond de Rothschild Asset Management (France)
Pays de domiciliation
Luxembourg
Frais de gestion maximum
0,550 %
Frais de gestion appliqués
0,550 %
Conditions de souscription et de rachat
Chaque jour avant 12h30 sur la valeur liquidative du jour
Commission de surperformance
15,000 %

Documentation téléchargeable

Tout sélectionner

(1) L'indicateur synthétique de risque et de rendement note les fonds sur une échelle de 1 à 7. Ce système de notation est basé sur les fluctuations moyennes de la NAV sur les cinq dernières années, c'est-à-dire l'amplitude de variation de l'ensemble du portefeuille à la hausse et à la baisse. Si la NAV a moins de 5 ans, la notation résulte des autres méthodes de calcul réglementaires. Les données historiques telles que celles utilisées pour calculer l'indicateur synthétique pourraient ne pas constituer une indication fiable du profil de risque futur. La catégorie actuelle n'est ni une garantie ni un objectif. La catégorie 1 ne signifie pas un investissement sans risque.