Mobile Logo

EdR Millesima 2018 Obligations d'entreprises

Obligations d'entreprises
Evolution de la VL (23/05/2017)
118,01 EUR
Raphaël  CHEMLA–FR0011255181–
Raphaël CHEMLA
Julie GUALINO-DALY–FR0011255181–
Julie GUALINO-DALY
L'identité des gérants présentés dans ce document pourra évoluer durant la vie du produit.
Profil de risque
et de rendement (1)
1234567
Horizon de placement
jusqu’au 31 octobre 2018
118,01 EUR
Evolution de la VL (23/05/2017)
3
1234567
Profil de risque
et de rendement
jusqu’au 31 octobre 2018
Horizon de placement
Evolution de la VL (23/05/2017)
118,01 EUR
Profil de risque
et de rendement
1234567
Horizon de placement
jusqu’au 31 octobre 2018
Raphaël CHEMLA  
Julie GUALINO-DALY  
L'identité des gérants présentés dans ce document pourra évoluer durant la vie du produit.
Contact

Objectif d'investissement

L'OPCVM a pour objectif d'offrir sur la durée de placement recommandée, une performance annuelle supérieure à celle d'une Obligation Assimilable du Trésor (OAT) de maturité octobre 2018. Ce rendement sera obtenu à partir des opportunités offertes actuellement par les titres obligataires, principalement émis en Euro, d'entreprises industrielles et financières.

Voir plus Voir moins

Commentaire 28/04/2017

Le mois d'avril se clôture dans le vert pour les principaux indices de crédit. Alors que le mois avait commencé par des discours rassurants de la part de la Fed et de M. Draghi, la volatilité avait progressivement augmenté avant le premier tour des élections présidentielles françaises. Le 23 avril, le marché fut rassuré par le vote des français. Les valeurs cycliques et bancaires ont compté parmi les grandes gagnantes du rallye sur les marchés européens. Le momentum économique a été positif en avril avec des publications des indices de confiance en zone euro en hausse et le FMI qui relevé ses perspectives de croissance mondiale à 3.5% en 2017. Très bonne tenue des obligations corporate investment grade européennes pendant le mois. Entre les chiffres économiques positifs, le meeting de la BCE où aucune sortie des mesures non conventionnelles n'a été envisagée pour l'instant, et surtout l'apaisement des craintes politiques, l'environnement fût propice pour le crédit investment grade dans l'eurozone. Les spreads européens se sont resserrés de 9 points de base pendant le mois, et ont surperformé le crédit IG US. Les meilleurs performeurs ont été les corporates périphériques et le secteur de l'énergie. Les performances sont bonnes quels que soient les segments du High Yield, avec le compartiment BB à (+1.0%), les B (+0.8%) et enfin les CCC (+1.6%) ce mois-ci. En moyenne le marché HY est en hausse de +1.2%. Le marché primaire continue d'être soutenu, dans un contexte où les émetteurs européens cherchent à tirer profit du niveau très bas des taux cœurs européens. Nous notons, celle de Loxam (BB-) avec trois tranches pour un montant total de EUR 850m, celle de Nomad Foods avec une souche Senior Secured de EUR 500m 7NC3, Netflix (B1/B+) a émis une souche Senior Unsecured de EUR 1.3bn NCL et Atalian (B2/B+) a émis une souche de EUR 600m. L'appétit des investisseurs demeure fort, les livres étaient plusieurs fois sursouscrits et les coupons sont souvent sortis dans la fourchette basse des annonces. A l'instar des résultats annuels 2016, les publications T1 2017 sont globalement de bonne facture. Fiat Chrysler a publié des résultats supérieurs aux attentes avec un chiffre d'affaires en hausse de 4% à EUR 27.7bn et un EBIT en hausse de 11% à EUR1.5bn. Ardagh publie en ligne avec les attentes, avec des hausse de chiffre d'affaires et d'EBITDA de 51% et 38% respectivement en raison de l'intégration des actifs de Ball/Rexam en Juin 2016. Le levier diminue légèrement fin mars 2017 à 5.3x (contre 5.4x fin 2016). Au sein du secteur des biens d'équipements, Rexel (Ba2/BB) a été tiré par une bonne dynamique en Europe (+1.2%) et en Amérique du Nord (+1.2%). En revanche, Cemex (BB-) a publié des résultats relativement décevants mais le groupe poursuit néanmoins sont désendettement via un programme de cessions d'actifs de USD 2.5bn sur 2016-2017. Au rayon des accidents nous notons qu'IKKS (B-) a publié de mauvais résultats T4 avec des ventes en baisse de -3.4% à magasins comparables et l'EBITDA chute de 31.2% avec un le levier en hausse à 6.6x.

Voir plus Voir moins

Evolution de la VL

Graphique - Base 100 (23/05/2017)
Avertissement
Vous êtes sur le point de télécharger des données chiffrées historiques d’un portefeuille. Veuillez noter que les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Elles peuvent notamment être affectées par l’évolution des taux de change


Performance

Performance E-EUR Cumulée Annualisée
Depuis 01/01/2017 -0,24 % -0,24 %
1 an 0,97 % 0,97 %
3 ans 3,47 % 1,14 %
Depuis création 18,01 % 3,39 %
Depuis 01/01/2017 1 an 3 ans 5 ans Depuis création
Cumulée

-0,24 %

0,97 %

3,47 %

18,01 %

Annualisée

0,97 %

1,14 %

3,39 %



Statistiques

VolatilitéTracking ErrorCoefficient de corrélationRatio d’informationRatio de Sharpe
1 an3 ans1 an3 ans1 an3 ans1 an3 ans1 an3 ans
Part E-EUR0,72 %2,15 %0,80 %2,15 %0,15 %0,21 %1,69 %0,11 %0,05 %1,44 %
Indice de référence0,47 %0,90 %
Perte mensuelle maxGain mensuel maxMax drawdownAlphaBeta
Depuis créationDepuis création1 an3 ans1 an3 ans1 an3 ans
Part E-EUR-2,19 %1,67 %-0,48 %-3,33 %0,02 %0,07 %0,24 %0,50 %
Indice de référence
Part E-EUR
Indice de référence
1 an 3 ans 1 an 3 ans
Volatilité 0,72 % 2,15 % 0,47 % 0,90 %
Tracking Error 0,80 % 2,15 %
Ratio de Sharpe 0,05 % 1,44 %
Alpha 0,02 % 0,07 %
Coefficient de corrélation 0,15 % 0,21 %
Ratio d’information 1,69 % 0,11 %
Perte mensuelle max -2,19 %
Gain mensuel max 1,67 %
Max drawdown -0,48 % -3,33 %
Beta 0,24 % 0,50 %

Caractéristiques

Date de Création (Fonds)
01/06/2012
Date de Création (Part)
04/06/2012
Forme juridique
FCP
Indice de référence
OAT octobre 2018
Devise de référence (fonds)
EUR
Devise (part)
EUR
Affectation des résultats
Capitalisation
Fréquence de valorisation
Quotidienne
Minimum d'investissement
1 part
Code ISIN
FR0011255181
Actif net (fonds)
45 M (EUR)
Organisme de tutelle
AMF
Société de gestion
Edmond de Rothschild Asset Management (France)
Pays de domiciliation
France
Frais de gestion maximum
1,250 %
Frais de gestion appliqués
1,250 %
Conditions de souscription et de rachat
Chaque jour avant 11h sur la valeur liquidative du jour
Commission de souscription
4,00 % max

Documentation téléchargeable

Tout sélectionner

(1) L'indicateur synthétique de risque et de rendement note les fonds sur une échelle de 1 à 7. Ce système de notation est basé sur les fluctuations moyennes de la NAV sur les cinq dernières années, c'est-à-dire l'amplitude de variation de l'ensemble du portefeuille à la hausse et à la baisse. Si la NAV a moins de 5 ans, la notation résulte des autres méthodes de calcul réglementaires. Les données historiques telles que celles utilisées pour calculer l'indicateur synthétique pourraient ne pas constituer une indication fiable du profil de risque futur. La catégorie actuelle n'est ni une garantie ni un objectif. La catégorie 1 ne signifie pas un investissement sans risque.